Eglise Saint-Etienne de Sillans la Cascade

Voilà ce que fait l’amour de la Maison du Seigneur…

Nous avons pour atteindre l’église de Sillans, inévitablement, une vue plongeante sur son clocher même.

A l’église de Sillans, on y descend… contrairement à la majorité des églises de France.

Mais si l’on ose franchir la porte de bois, nous nous retrouvons dans un joli petit écrin qui garde son Seigneur.

Toute proprette et blanche, elle offre son message au curieux qui cherche… qui cherche quoi ? un lieu de silence pour rejoindre Celui qui nous aime et a toujours soif de notre prière.

Et pour rejoindre notre Grand Dieu, ce ne peut se faire que par l’humilité.

Alors, l’architecture nous fait descendre quelques marches supplémentaires à l’entrée…

Nous percevons l’amour du Seigneur dans le soin apporté à l’architecture.

Non… pas de prétention, mais l’essentiel que réclame une église : de la lumière. Des voutes et des murs blanchis comme un appel à la pureté ou à la lumière ( qui vont bien ensemble).

Chacun, (touriste en ballade vers des merveilles naturelles ou assoiffé en quête intérieure, pèlerin désirant se ressourcer) se sent bien en ce lieu.

Conjonction de l’amour des hommes qui ont fait et entretenu ce sanctuaire, et de l’Amour de Dieu qui se penche sur son peuple de pauvres.

Petit rappel derrière l’autel de bois : un tableau au formes généreuses représentant saint Etienne devant ses bourreaux, image qui nous avertit que la joie de l’Esprit peut nous mener au sacrifice de notre vie et que les véritables témoins de notre foi espèrent la vie, la véritable, avant tout en celle de l’éternité..