Eglise Saint Pierre de Salernes

L’église de Salernes comme tant de bâtiments de style roman et d’inspiration cistercienne, nous accueille en nous donnant un sentiment de sécurité, mais de sécurité noble. Elle est constituée d’un volume massif de belles pierres taillées aux proportions harmonieuses.

A l’origine, peu de lumière. Dieu se rencontre dans la pénombre des lieux silencieux. D’une petite chapelle primitive bâtie au XI° siècle, les cisterciens, établis alors à Tourtour, édifièrent au XIII° siècle,  l’église actuelle. (avec une seule nef, pure et harmonieuse)

L’église cistercienne protège son silence par ses pierres.

Elle n’est cependant pas que silence. Parce que nous découvrons que son architecture est faite merveilleusement pour le chant.

Les paroles sacrées et les chants caressent presque les murs pour emplir l’espace.

A l’origine encore, pas besoin de micro. Quand l’espace n’est pas chargé de meubles ajoutés ou de d’objets insolites, il se fait comme un mariage entre les sons et la masse de la maison de Dieu.

Maison de Dieu… Quand nous entrons dans l’église de Salernes, nous nous disons : ‘je suis dans la maison de Dieu’.

Il y a quelque chose qui m’appelle, qui m’invite à la prière.

Quelque chose … Non !  Au-delà des proportions de la matière, il y a une Présence, Quelqu’un.

Et les mains des hommes ont donné un écrin à cette Présence qu’au 11° siècle ou au 13° siècle ils vivaient au profond d’eux-mêmes.

Toute église, mais une église comme celle de Salernes particulièrement, malgré les transformations et les ajouts de l’Histoire, nous montre que le meilleur de l’homme s’exprime dans la louange de l’architecture pour Dieu.